Colas crée la route qui produit de l'électricité

Videos_01

La société Colas, spécialisée dans l'entretien des infrastructures routières, a mis au point une technologie visant à produire de l'électricité grâce à des cellules photovoltaïques installées sur la chaussée. L’annonce a été faite en octobre 2015 par le PDG de Colas, Hervé Le Bouc.

La ligne de fabrication des panneaux photovoltaïques de la « route solaire » a été inaugurée en juillet 2016 et va produire d’ici la fin de l’année 2017, 5 000 m² de modules photovoltaïques destinés à réaliser les premiers chantiers « Wattway».

Sous le nom de « Wattway », ce projet de route solaire est une première mondiale. Développées depuis cinq ans avec l'Institut national de l'énergie solaire (INES), il s’agit d’un revêtement routier sous forme de dalles comprenant des cellules photovoltaïques, de 15 centimètres de côté, posées et collées directement sur la route ou parkings existants, sans travaux de génie civil. Ces cellules captent l'énergie solaire au travers d'une très fine feuille de silicium polycristallin permettant de produire de l'électricité. Elles sont enrobées dans un substrat multicouche composé de résines et de polymères suffisamment translucides pour laisser passer la lumière du soleil et sont assez résistantes pour supporter la circulation d’engins lourds.

Les applications de Wattway sont multiples : éclairage public, alimentation des affichages lumineux des abribus ou des feux rouges en zone urbaine, ou encore besoins des habitations en zones peu peuplées. En effet, selon Colas, 20 m² de chaussée Wattway suffisent à approvisionner un foyer en électricité (hors chauffage).

Grâce à 1 kilomètre linéaire de route équipée de dalles Wattway, il est possible d’éclairer une ville de 5 000 habitants indique l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME).

Une performance qui à l'instar des panneaux photovoltaïques dépendra à la fois de l'ensoleillement et de l'orientation de la route. Wattway peut aussi recharger les véhicules électriques par le biais de la technologie de l’induction: 100 m2 fournit l’énergie pour rouler 100.000 kilomètres par an, selon l’INES.

D’autres perspectives s’ouvrent par ailleurs avec la chaussée produisant de l’électricité. 

« Le développement massif de capteurs permet d’avoir en temps réel des informations sur l’état du trafic, de gérer celui-ci de façon dynamique et de mettre en place des systèmes d’autodiagnostic de la chaussée, dans une perspective de route intelligente et communicante », explique Colas, filiale routière de Bouygues.

Source : http://www.wattwaybycolas.com/

Fichiers sources

Connectez-vous pour telecharger les fichiers sources