Renforcer le pilier humain du DD en Afrique et en Côte d’Ivoire

Videos_01

 

© PNUD
 

Les inégalités de genre sont encore très perceptives dans de nombreux pays d’Afrique et spécifiquement en Côte d’Ivoire. Le défi : faire du concept Genre, le levier d’une transition juste vers une société durable et égalitaire.

Après ce résumé, vous pourrez télécharger l'intégralité de l'article du Ministre Anne OULOTO

VISION. Il s’agit pour le gouvernement de placer les besoins et les aspirations des populations au centre des politiques et plans nationaux de développement, particulièrement ceux en lien avec les Objectifs de développement durable, qui au plan international recherchent la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes. Et surtout développer et mettre en œuvre des modes de gouvernance qui font la part belle à l’intelligence collective… et paritaire !

DEFI. « Renforcer le pilier humain du développement durable se présente comme un défi majeur à relever au travers des politiques environnementales, sociales et économiques mises en place en vue de réduire, sinon supprimer, les injustices issues d’une modélisation sociale des rôles que doivent jouer les individus en dehors des habituelles tâches biologiquement attribuées. »

Le présent article « Genre et dimension sociale : renforcer le pilier humain du développement durable en Afrique et en Côte d’Ivoire » de Anne-Désirée Ouloto, Ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant de la Côte d’Ivoire est disponible au chapitre 3 de l’ouvrage « Développement Durable & Emergence de l’Afrique ». Cette publication met en exergue tous les défis ainsi que les potentialités et les meilleures pratiques notamment africaines pour la promotion d’une meilleure gouvernance environnementale et la réalisation des Objectifs de développement durable.

Cet ouvrage est une initiative de l’Etat de Côte d’Ivoire et du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) préparée pour la 21ème Conférence internationale sur le climat (COP21) tenue à Paris. Il se veut un outil de plaidoyer proposant une vision pratique du développement durable africain ainsi qu’un instrument destiné à valoriser les meilleures pratiques établies en Afrique.

Fichiers sources

Connectez-vous pour telecharger les fichiers sources